Couvreur

Fiche descriptive

On a tous besoin d'un toit !

Description

Ignorant le vertige, le couvreur passe ses journées sur les toits des maisons ou d’autres immeubles à poser des bardeaux composés de matériaux variés, de divers types de membranes d’imperméabilisation, de tuiles, de grès ou de produits similaires, afin de bien recouvrir le toit et d’éviter ainsi que l’eau ne s’infiltre à l’intérieur. Son travail exige une grande précision, car il doit ajuster le matériau de façon à ce qu’il n’y ait pas d’infiltration d’eau. Comme il travaille en hauteur, le couvreur doit respecter rigoureusement les règles de sécurité. Il s’attache pour ne pas tomber.

* Texte tiré de « Trouve un métier à ta hauteur; choisis la construction! » de la CCQ

  • Salaire horaire
    moyen (compagnon)

    37,45$

  • Taux de
    placement

    91,4%

  • Femmes actives
    dans le métier

    0,54%

Habiletés et intérêts

  • Acquérir des connaissances liées à l’application des notions de mathématiques ainsi qu’aux propriétés des produits et des matériaux;
  • Être minutieux;
  • Avoir le sens de l’organisation;
  • Être capable de travailler en équipe et en hauteur;
  • Pouvoir déplacer des objets lourds;
  • Avoir une bonne condition physique et pouvoir s’adapter à des changements de température extrêmes;
  • Avoir une bonne dextérité manuelle;
  • Faire preuve de ponctualité et d’assiduité;
  • Avoir le sens de l’initiative.

* Tiré du site web de la CCQ

Perspectives d'emploi

En 2014, on comptait 5 439 couvreurs actifs dans l’industrie, soit 2 % de plus qu’en 2013. Ce métier est fortement affecté par la saisonnalité du travail, les travaux étant effectués à l’extérieur. Environ 970 employeurs recrutent des couvreurs.

L’activité pour ce métier devrait ralentir au cours des prochaines années, en raison de la baisse graduelle de la construction institutionnelle, commerciale et résidentielle, qui génère presque la totalité du travail des couvreurs.

En 2014, il y a eu 560 nouveaux apprentis admis dans l’industrie, ce qui est supérieur à la moyenne annuelle de 2010 à 2013 (529). De ce nombre, 27 % étaient diplômés des écoles professionnelles. Au cours de la première année, un apprenti gagne un salaire moyen de 21 600 $, tandis que les compagnons travaillant au moins 500 heures gagnent en moyenne 49 400 $ dans la construction assujettie aux conventions collectives.

Les perspectives professionnelles sont plutôt bonnes pour ce métier, malgré une diminution prévue de la demande au cours des prochaines années. Les besoins de relève demeureront soutenus en raison du taux de roulement élevé des travailleurs. De plus, les finissants se placent très bien.

* Tiré du site web de la CCQ


Mon parcours

L'itinéraire de votre parcours

Tu devras franchir plusieurs étapes avant de devenir un travailleur accrédité de la construction. Voici les étapes :


  • Avant ton inscription à l'ÉMOICQ

    Guide d'admission interactif

    Avant de faire le grand saut dans le monde de la construction, explore la section construction de notre site ainsi que les différents métiers.

    Utilise le guide d'admission interactif afin de prendre connaissance des prérequis obligatoires au programme de formation choisi. Le rapport personnalisé t'indiquera également quels documents tu auras besoin pour ton inscription.

    Guide d'admission interactif pour devenir Couvreur
  • Demande d'admission à l'ÉMOICQ

    Ta décision est prise? Rassemble les différents documents nécessaires que tu devras fournir et procède à ton inscription sur le site du SRAFP. Tu peux également nous contacter afin d'obtenir de l'aide.

    Faire une demande d'admission
  • Pendant ta formation à l'ÉMOICQ

    Tout au long de ta formation, tu apprendras les rudiments de ton futur métier en compagnie d'enseignants expérimentés. L'ÉMOICQ s'efforce de recréer les réalités d'un chantier de construction, dans une ambiance d'entraide et propice à l'apprentissage.

    Tout au long de ta formation, tu apprendras les rudiments de ton futur métier en compagnie d'enseignants expérimentés. L'ÉMOICQ s'efforce de recréer les réalités d'un entrepreneur en construction, dans une ambiance d'entraide et propice à l'apprentissage.

    900 heures

    En savoir plus sur la formation Couvreur
  • Permis d'agent

    Un permis d'agent est nécessaire durant l'apprentissage et pour la pratique de ce métier.

    Demande de permis d'agent
  • 2 choix de carrière

    Ce métier peut-être pratiqué dans le domaine de la construction ou hors-construction.

    ou
  • Ce domaine n'est pas régi

    Un travailleur n'a pas besoin de licence et son salaire est fixé par l'employeur.

  • Apprentissage

    Promesse d'embauche 150 heures

    Une fois ta formation complétée, c'est maintenant le temps de faire le saut sur le marché du travail. Premièrement, tu devras obtenir une promesse d'embauche de 150 heures d'un entrepreneur.

    Promesse d'embauche
    Période d'apprentissage obligatoire

    Ensuite, tu devras compléter la période d'apprentissage obligatoire. Durant cette période, tu seras guidé par un compagnon.

    X heures

  • Apprentissage

    Les domaines hors-construction sont gérés par Emploi-Québec. Tu devras tout d’abord faire une demande de carte d'apprenti et ensuite, à l'aide de ton compagnon, compléter le guide d'apprentissage, sur une durée minimale de 5500 heures.

    Emploi-Québec
  • Examen de compagnon CCQ

    La dernière étape avant l'obtention de ton certificat de compétence-compagnon (CCC) est la réussite de l'examen de qualification.

    Examen de la CCQ
  • Examen

    Préparation à l'examen

    Pour t'inscrire ou pour tout autre renseignement, contacte le centre administratif de la qualification professionnelle du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale:

    1 866 393-0067

  • Demande de license à la RBQ

    Une fois ta formation complétée, tu peux faire ta demande de license d'entrepreneur à la Régie du bâtiment du Québec.

    • Des coûts sont reliés à l'obtention de la licence.
    • La demande de licence RBQ doit être déposée dans les trois ans suivant l'obtention du diplôme.
    Licence de la RBQ
  • Démarrage de l'entreprise

    Une fois la license obtenue, tu peux maintenant démarrer les opérations de ton entreprise.

  • Compagnon

    Une fois le certificat de compétence-compagnon (CCC) en poche, tu pourras exercer ton métier de façon autonome. Tu pourras aussi superviser la période d'apprentissage d'un apprenti.

  • Compagnon

    Une fois le certificat de compétence-compagnon (CCC) en poche, tu pourras exercer ton métier de façon autonome. Tu pourras aussi superviser la période d'apprentissage d'un apprenti.

    Il est important de renouveler gratuitement ta licence à tous les 4 ans.