Métiers hors construction

En plus d’ouvrir les portes sur le monde de la construction, trois programmes de formation offerts à l’ÉMOICQ permettent aux finissants de décrocher un emploi dans des domaines hors construction. Ces domaines ne sont donc pas régis par la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Le programme d’électricité permet au finissants de décrocher un emploi dans les domaines industriels, les organismes publics, la vente et représentation, ou tout autre secteur qui n’est pas régis par la CCQ. Dans ces cas, la carte d’apprenti et le guide d’apprentissage sont délivrés par Emploi-Québec. Une fois les apprentissages complétés, l’apprenti pourra s’inscrire à l’examen de qualification qui, une fois réussi, permet l’obtention du certificat de qualification.

Le programme de ferblanterie-tôlerie ouvre les portes sur des emplois hors-construction dans des industries manufacturières, des mines, etc. Ces domaines d’emploi ne sont gérés par aucun organisme et par conséquent les salaires sont tributaires du marché.

Le programme d’installation et d’entretien de systèmes de sécurité permet aux finissants de décrocher un emploi dans des domaines hors construction tels la maintenance et la vente de matériel lié à la sécurité.

Les programmes de ferblanterie-tôlerie et d’installation et d’entretien de systèmes de sécurité offrent l’opportunité aux finissants de faire des stages hors construction en entreprise. Ces opportunités d’emplois sont à considérer lorsque le finissant fait son entrée sur le marché du travail.